Mutation des compétences dans le bâtiment (4/6) – Philippe Dresto – président de l’Observatoire National du BTP

Dans la série des articles sur la montée en compétences, des focus par métier permettent de matérialiser concrètement ces mutations souhaitables qui vont impacter directement les professionnels, cette semaine les métiers du clos et couvert…

Mutation des compétences dans le bâtiment – Partie 4/6

CHARPENTE ET CONSTRUCTION BOIS

Évolutions en cours… souhaitables

  • Intégrer les modalités techniques des maisons à ossature bois (montage structure/enveloppe et de levage en construction Bois).
  • Prendre en compte et anticiper les difficultés liées aux assemblages bois/béton/verre en matière thermique et phonique.
  • Assurer la qualité de réalisation de bâtiments à basse consommation d’énergie.
  • Sensibiliser à l’usage de matériaux sains pour l’environnement et pour les usagers, notamment pour les produits de traitement et de protection du bois.
  • Se familiariser à des logiciels de DAO et CAO

Compétences à développer et à créer

  • Prendre en compte les phénomènes d’échanges thermiques dans un bâtiment.
  • Prendre en compte les principes de migration de vapeur d’eau dans les parois.
  • Traiter les interfaces entre le bois et les autres matériaux.
  • Identifier les risques de sinistralité.
  • Maîtriser les techniques la pose d’isolant.
  • Maîtriser la gestion de l’étanchéité à l’air en lien avec les autres corps d’état. 

 

MENUISERIE

Évolutions en cours… souhaitables

  • Conception de menuiseries performantes.
  • Récupération de l’énergie solaire.
  • Protection solaire.
  • Vérifier les jeux de calfeutrement, pentes des appuis, pour assurer l’étanchéité eau, air et bruit en fonction des règles professionnelles et des recommandations techniques en vigueur (types de colles…).
  • Maîtriser et respecter des normes et suivre l’évolution des règlementations en termes d’étanchéité à l’air et d’isolation (y compris certification et labellisation des éléments posés).

Compétences à développer et à créer

  • Maîtriser les incidences thermiques et énergétiques des différents matériaux.
  • Appréhender les principes de confort thermique d’un bâtiment.
  • Prendre en compte les phénomènes d’échanges thermiques dans un bâtiment.
  • Maîtriser les techniques de pose.
  • Maîtriser la gestion de l’étanchéité à l’air en lien avec les autres corps d’état (notamment avec l’évolution de l’ITE).
  • Connaître la consommation en énergie grise des matériaux posés.
  • Intégrer des compétences en DAO et CAO pour industrialiser la profession et réduire les coûts.

 Mutation des compétences dans le bâtiment couvreur

COUVERTURE

Évolutions en cours… souhaitables

  • Maîtriser les prestations d’isolation par le toit (y compris la rénovation par l’extérieur) dans le respect de la réglementation thermique : choix de l’isolant, épaisseur de l’isolant, longueur, diamètre et nombre de fixations, de l’écran sous toiture, définition de l’épaisseur du contre lattage en fonction des matériaux utilisés et de la longueur du toit, utilisation des isolants minces…
  • Maîtriser la réalisation des habillages en zinc.
  • Maîtriser les prestations d’isolation verticale par l’extérieur au travers de la technique du bardage (choix de l’isolant, de l’épaisseur, de la fixation…) en accordant une attention particulière aux charges descendantes)

Compétences à développer et à créer

  • Concevoir des prestations d’installation de capteurs solaires thermiques et photovoltaïques en toiture selon différentes techniques d’intégration au bâti et dans le respect des avis techniques.
  • Maîtriser la conception des installations et s’assurer d’une ventilation des capteurs solaires.
  • Intégrer la problématique de la ventilation lors de la préparation du chantier d’isolation et capacité d’audit de l’existant en termes de couverture, d’isolation (ponts thermiques notamment) et de ventilation.
  • Maîtriser les techniques et les bonnes pratiques de pose de capteurs (notamment en couche mince) solaires thermiques ou photovoltaïques (manipuler un capteur en toiture, le poser, le fixer en toute sécurité), dans le respect des règles d’étanchéité.
Mutation des compétences dans le bâtiment 4
Note 4.88 Votes 16

Pin It on Pinterest

Shares