Ubérisation de la rénovation énergétique le rôle des collectivités territoriales

Ubérisation de la rénovation énergétique le rôle des collectivités territoriales

Ubérisation de la rénovation énergétique par Philippe Dresto, président de l’observatoire National du Bâtiment

Ubérisation de la rénovation énergétique : atelier collectivités territoriales

 

Ubérisation de la rénovation énergétique assises de l'énergie 2017 BordeauxIci sont restitués quelques éléments de langage retenus de l’atelier sur les collectivités territoriales et l’ubérisation de la rénovation énergétique qui s’est tenu dans le cadre des assises européennes de la transition énergétique 2017 à Bordeaux.

 

Approche quantitative de la rénovation énergétique

SI l’on fait une rapide rétrospective sur le sujet, remettons-nous en mémoire quelques grandeurs quantitatives :

  • Le marché du bâtiment, c’est 150 milliards d’euros d’activité.
  • Un peu moins de 400 000 entreprises actives sur l’ensemble des corps de métier, dont 90% de moins de 10 salariés.
  • Le bâtiment est un secteur très diffus.
  • C’est aussi un secteur clef pour ce qui est du levier de réduction des GES responsables de 40% des consommations énergétiques nationales, 53% du parc résidentiel est en catégorie D et E, c’est-à-dire consommant entre 150 et 330 kWh m² ep/an, au sens de la RT.
  • Le neuf représente 70 milliards d’activités et la rénovation 80 milliards.
  • La seule rénovation énergétique compte pour 13 milliards d’euros.
  • Cette rénovation n’a pas attendu les politiques actuelles pour exister et il est très difficile aujourd’hui d’estimer l’impact de ces politiques sur l’émergence, d’ailleurs très lente de ce marché.
  • On estime aujourd’hui à 130 000 rénovations dans le résidentiel. Attention, tout n’est pas de la rénovation, puisqu’une chaudière qui tombe en panne pour des raisons d’obsolescence entre dans ces statistiques…
  • Toujours dans le résidentiel, on estime que la valeur moyenne des travaux de rénovation engagés par les ménages correspond à un budget de 6 000 €.
    • 48% des ménages engagent des travaux de moins de 1000€… cela correspond à 6% de la valeur des travaux de rénovation
    • 45% des ménages engagent un budget entre 1000 et 10000 €, soit 52% des engagements.
    • 7% des ménages réalisent des travaux lourds, soit 36% des travaux.

 

Approche qualitative de la rénovation énergétique

Pour dépasser ces simples chiffres, je vous propose quelques repères qualitatifs également. Gardons en tête que l’enjeu n’est pas dans le neuf, on ne construit que 1% du parc par an et on démolit très peu, et qui plus est on le construit de manière vertueuse du point de vue de la consommation. La question réside donc sur notre capacité à traiter les consommations d’énergie et les rejets de GES dont est responsable le parc qui est sous nos yeux.

Pour cela la filière s’organise et de nombreux sujets émergent, entre autres :

  • Qualification, le RGE bien sûr, mais plus généralement la montée en compétence des entreprises d’une manière générale.
  • Passer du cm au millimètre
  • Intégrer la capacité à travailler ensemble
  • Montée en compétences sur les phases amont, les études, la préparation des chantiers
  • Quid de la compétence de coordination ?

 

Réussir l’émergence de l’ubérisation de la rénovation énergétique

L’ambition est que l’offre soit prête au moment où la demande émergera durablement, car nous sommes encore loin d’être sur un marché mature avec la rénovation énergétique. Les tensions de marché reste fortes, 2012, 2013, 2014, 2015 ont été des années de décroissance pour le bâtiment.

2016 aura été une année de transition vers 2017 qui devrait enfin être une année de croissance pour le bâtiment. Depuis l’année record 2007, soit 10 ans, le secteur n’aura connu qu’une année de croissance, en 2011…

La rénovation énergétique constitue un levier de croissance significatif et les collectivités territoriales ont un rôle central à jouer pour l’aider à émerger.

Il s’agit d’un marché de proximité, non délocalisable, générateur d’emplois pour les territoires, de dynamisme économique, mais également de cohésion sociale.

Le Plan de Rénovation Énergétique de l’habitat (PREH) favorise cette émergence et place les territoires au cœur de cette dynamique, notamment au travers des Plateformes Territoriales de Rénovation Energétique (PTRE).

Au-delà des ambitions et des orientations affichées par les pouvoirs publics, des travaux prospectifs en la matière ont été réalisés au sein de l’observatoire.

Les facteurs d’émergence identifiés sont bien entendu :

  • La conjoncture économique : pour l’heure elle reste très décevante.
  • Le prix de l’énergie : je ne reviens pas sur le baril à 55 USD actuellement et le prix de l’électricité historiquement bas en France.
  • La réglementation : elle est ambitieuse, mais encore trop orientée sur le neuf.
  • Les incitations fiscales et financières : elles sont nombreuses et pas toujours très lisibles et qui plus est les moyens de l’État demeurent réduits (nous reparlerons bien entendu de la dernière loi sur la transition énergétique et écologique).
  • La position de l’Europe : elle est contraignante, notamment en ce qui concerne la dérégulation du marché de l’énergie ce qui risque d’avoir un impact en matière de prix de l’énergie.
  • Enfin la position des banques et leurs appétences à financer des travaux pour les ménages….

Si tous les indicateurs passaient au vert, il serait possible de tenir les objectifs, pour l’heure, ce n’est pas le cas et le marché ne dispose pas encore forcément des moyens pour permettre l’émergence durable du marché de la rénovation énergétique, créer de l’activité économique et de l’emploi non délocalisable pour nos territoires.

Vous l’aurez donc compris, le sujet de cette table ronde est plus que d’actualité, il est stratégique pour la filière et pour les territoires. Pour nous parler de ces sujets, ce matin nous accueillons à la fois des acteurs des territoires, des entreprises du bâtiment et des acteurs du numérique, puisque cette transition tant attendue passe par le digital.

 

4 idées clefs pour la montée en compétences des professionnels du bâtiment :

  1. Exigences de performance du bâtiment implique une meilleure qualité de conception en amont des interventions opérationnelles en construction neuve et en réhabilitation (Montée en compétences sur les fonctions « ingénierie » / lecture de bilan thermique, / thermographie…)
  2. Changement de politique énergétique implique un renforcement des performances nécessitant de normaliser et de contrôler la chaîne d’intervention sur le chantier (Mise en place de l’autocontrôle sur chantier)
  3. Transformation d’organisation implique un travail en réseau entre les acteurs du bâtiment pour garantir le niveau de performance attendu (Portage de l’offre globale)
  4. Progrès technologiques implique un accompagnement des usagers afin de transformer les comportements pour bénéficier pleinement des performances permises par les équipements (Guide d’usage)
BATIRECO 77 travaux entre particuliers et professionnels sans intermédiaire

BATIRECO 77 travaux entre particuliers et professionnels sans intermédiaire

BATIRECO 77 : lancement du 1er site de travaux avec mise en relation gratuite et sans intermédiaire entre particuliers et professionnels  par Rodolphe Degandt

BATIRECO 77 la plateforme travaux 100% gratuite

sans intermédiaire entre particuliers et professionnels

Sous l’impulsion de plusieurs artisans et entrepreneurs, l’association BTP Services 77 a conçu une plateforme internet pour mettre les entreprises du BTP de Seine-et-Marne en relation avec les particuliers ou autres clients. Baptisée BATIRECO, cette appli travaux et services est présentée à la Presse et  mise en ligne aujourd’hui 26 janvier 2017.

« Avec BATIRECO indique Pascal HOUSSET, artisan chauffagiste, nous nous donnons les moyens de nous faire connaître, sans intermédiaire, auprès des particuliers. Le principe : lorsque l’on se connecte à l’application et que l’on exprime son besoin, l’application alerte automatiquement trois entreprises proches dont l’activité correspond à ce besoin. Elles doivent alors vous contacter directement dans les 48 heures. Si l’une d’entre elles ne le fait pas, le système génère un autre contact, jusqu’à ce que trois entreprises aient répondu. On peut aussi opter, d’emblée, pour consulter directement les fiches des entreprises présentes sur la plateforme afin de choisir  soi-même ses contacts. »

Batiréco 77 travaux entreprise particulier

Un service disponible sur ordinateur, tablette et mobile

Une mise en relation directe, gratuite et transparente

Chaque entreprise affiche ses spécialités, ses qualifications, des photos de réalisations, etc. Un annuaire de 1 600 entreprises est déjà présent sur le site à son ouverture. D’autres y sont attendues dans les mois à venir. “Ensuite, précise Pascal Housset, un système de notation en ligne permettra aux clients d’exprimer leur avis sur la qualité des prestations fournies”.

Porté par l’association BTP Services 77, cette application conçue par les entreprises, pour les entreprises, se positionne en quelque sorte comme le ” booking.com” du bâtiment…à ceci près qu’elle est opérée par les entreprises elles-mêmes, en relation directe avec leurs clients.

Un site simple, pratique et rapide pour réaliser des travaux

Outre la mise en relation avec les entreprises, le site BATIRECO.fr propose aussi aux particuliers deux simulateurs. L’un permet d’effectuer soi-même un diagnostic énergétique sommaire de son logement, l’autre de calculer les aides financières auxquelles on peut prétendre.

Une autre rubrique fournit les informations essentielles “pour tout comprendre” à l’intérêt de rénover son logement, à l’application des différents taux de TVA et aux diverses aides financières disponibles.

Batiréco 77 travaux 4 étapes entreprise particulier

La transparence et la qualité des informations proposées aux particuliers et aux entreprises

Les informations répertoriées sur le site BATIRECO font l’objet d’une totale transparence, les professionnels référencés sont responsables de l’affichage public de leurs qualifications, de leurs assurances et de toutes les autres informations publiées sur leur fiche.  Pour chaque fiche de professionnel, l’utilisateur est invité à vérifier l’exactitude des qualifications renseignées par le professionnel en cliquant sur les liens mis à sa disposition et redirigeant vers les sites des organismes concernés. BATIRECO s’efforce d’établir des partenariats avec les organismes de qualification pour couvrir un maximum de critères de qualité sur tous les métiers.

Batireco-travaux-77-avis

 

 

BATIRECO

8 avantages pour les particuliers qui souhaitent réaliser des travaux

 

1 BATIRECO est un site pour tous les types de travaux

Elle concerne tous types de travaux : rénovation, construction, extension, services, entretien, maintenance…  et s’adresse aux professionnels du bâtiment et à différents types de clientèle: maîtres d’ouvrage, particuliers, copropriétés, commerçants….

2. BATIRECO une plateforme Web totalement gratuite et sans intermédiaire

L’application s’utilise librement et de manière de manière totalement gratuite. Aucun intermédiaire n’interfère la relation entre  les utilisateurs : professionnels, particuliers, maîtres d’ouvrage… La mise en relation est saine.

3. Un dispositif pour trouver rapidement des professionnels proches de chez soi

2 minutes suffisent pour qualifier sa demande et l’envoyer aux professionnels locaux.
La mise en relation, instantanée, s’effectue, selon les activités sélectionnées par les demandeurs,  uniquement grâce au critère de proximité géographique avec le projet.

Batiréco 77 demande travaux en 2 minutes

4. Toutes les informations vérifiées sur chaque entreprise de travaux pour faire son choix

L’annuaire BATIRECO référence tous les corps d’état et permet de consulter les fiches d’identité détaillées de chaque entreprise (avec les spécialités, signes de qualité…).  Cela permet également de comparer facilement les professionnels et sélectionner le mieux positionnés pour répondre au besoin comme au projet.

BATIRéco fiche entreprise travaux

BATIRECO fiche de présentation des entreprises de travaux

5. Un espace d’échanges dynamique et intuitif entre clients et professionnels

Un espace relationnel simple permet d’échanger des messages, photos, documents… avec les professionnels.  L’espace personnel permet d’échanger et de partager rapidement tout document, mais aussi de centraliser les échanges au même endroit pour chaque projet en cours. Réactivité à l’honneur, puisque les notifications mails sont envoyées à chaque utilisateur dès qu’un nouveau message est posté.

BATIRéco espace personnel travaux

BATIRECO L’espace personnel travaux

6. Partager son expérience avec les professionnels
Une fois le chantier terminé, il est possible de laisser un avis aux professionnels ayant effectué les travaux. Une fonctionnalité qui permet aux artisans de s’enrichir  de véritables retours d’expérience sur leurs prestations.

7. Une plateforme d’aide à la décision
Deux simulateurs sont mis à la disposition afin d’aider les maîtres d’ouvrage à mieux définir leurs besoins en matière de rénovation de l’habitat. Le simulateur énergétique permet d’offrir une estimation de la classe énergétique, de classe d’émission des GES (gaz effet de serre),  des déperditions de chaleur. Le simulateur des aides, quant à lui, calcule facilement les aides financières (CITE, ANAH, ECO-PTZ…) auxquelles peut prétendre chaque client pour ses travaux.

8. Des conseils et des informations autour de chaque projet de travaux
BATIRECO donne accès à de l’information afin de sensibiliser au mieux les utilisateurs des possibilités et exigences en matière des travaux et services : aides publiques travaux énergétiques, régime TVA, actualités évènementielles…

Un site plébiscité par les professionnels du BTP eux-mêmes

BATIRECO, plateforme Web gratuite et sans commissionnement, permet de partager et faire se rencontrer les entreprises mais assure aussi :

  • Le développement de la visibilité de son entreprise sur internet grâce à une fiche contact enrichie (description, photos, qualifications…)
  • La réception des demandes de travaux (avec notification mail en temps réel) de prospects sérieux et qualifiés avec possibilité de leur répondre immédiatement ;
  • Un vrai gain en légitimité  puisque bénéficiant de la visibilité d’une action de référencement  et de mise en relation portant sur des valeurs d’intérêt général
  • De disposer directement, sans intermédiation, de contacts clients à partir de la sélection de sa fiche contact sur la Plateforme par les clients tout comme de contacts clients  venant  de la mise à disposition  du professionnel ou de petites annonces déposées par les maîtres d’ouvrages sur la Plateforme
  • La mise à disposition d’un espace personnel  pour mettre à jour sa fiche contact et offrir un outil de suivi de l’activité (suivi des prospects, des clients, des chantiers, …)
  • Le feedback détaillé de ses clients sur les prestations réalisées.

 

Les professionnels ont accès à toutes les informations saisies par le maître d’ouvrage/particulier pour chaque demande envoyée :

  • Nom, prénom du demandeur
  • Email, téléphone et tranche horaire dans laquelle il souhaite être rappelé (si renseigné)
  • Localisation du chantier  (CP ville ou avec l’adresse précise si celle-ci a été renseignée)
  • Travaux envisagés
  • Commentaires et date souhaitée de démarrage des travaux
  • Éventuels documents et photos joints à la demande

Un système d’appréciation juste et équitable des entreprises

Les clients peuvent enrichir les retours d’expériences des projets de travaux initiés par la communauté de professionnels en laissant une appréciation du chantier réalisé et un commentaire privé à destination du prestataire de travaux.

Les professionnels bénéficient ainsi d’un feedback utilisateur et peuvent y répondre afin de s’inscrire dans une démarche d’amélioration de leurs services. Le but étant de valoriser constamment l’activité de chaque société.

Enfin, précisons que le processus de notation, construit avec les professionnels, lors de plusieurs groupes de travail, a vocation à être certifié par l’AFNOR car elle respecte toutes les règles de collecte, modération et restitution des avis.


BATIRECO : un projet lancé il y a 10 ans

Entre 2007 et 2010 la Fédération du BTP 77 avec ses partenaires (architectes de Seine-et-Marne, OBTP 77, CAUE 77) et le soutien du FSE, de la Région Ile-de-France et de l’Ademe, ont développé un projet réunissant tous les acteurs des métiers du bâtiment autour de la réduction de la consommation d’énergie dans le bâti ancien.

En première analyse, cette nouvelle orientation s’est avéré un important facteur de développement de la filière Bâtiment. Ce programme s’est appuyé essentiellement sur la création d’ « un chantier école » dans une ancienne gare de la SNCF à Brie-Comte-Robert (77) . Il a eu  pour but de promouvoir les nouvelles technologies de l’éco-construction et le travail collaboratif, la diffusion, la formation et l’appropriation de ces nouvelles technologies, ainsi que la mise à jour de solutions évolutives. Il a permis, entre autres, de s’engager en faveur de l’environnement et de l’emploi, de sensibiliser les acteurs économiques et d’accompagner les professionnels du BTP pour la mise en œuvre d’offres de services adaptées à la nouvelle demande du marché.

BATIRECO  a constitué une alliance de professionnels du Bâtiment proposant à des clients, publics ou privés, des travaux de rénovation dits « éco-performants » dans le cadre d’une réponse globale, à la fois experte, complète et personnalisée.

Cette alliance s’est opérée dans le cadre d’une démarche volontaire d’accroissement de compétences, tant au plan technique que commercial. Les professionnels  devaient aussi constituer avec leur savoir-faire mis en commun, de véritables réseaux experts en efficacité énergétique.

La mise en alliance reposait sur 3 axes :

  • La charte BATIRECO à laquelle s’engageaient les professionnels qui participaient à cette démarche.
  • La formation pour permettre aux professionnels BATIRECO de mieux identifier les besoins des clients, de maîtriser la mise en œuvre des nouvelles techniques éco performantes et de proposer des réponses globales adaptées et éco responsable.
  • Une offre de services, qui proposait des outils de travail collaboratifs, une base de données technique, des appuis commerciaux et publicitaires…

Ces expérimentations et productions ont été une base de travail pour aboutir à BATIRECO 2.

Aujourd’hui, les entreprises sont prêtes pour une mise en relation directe avec les particuliers à partir d’une offre de service adaptée : une appli et un site internet BATIRECO.

La plateforme BATIRECO a été réalisé par Rénovation Plaisir Energie.

RPE est un éditeur de logiciels spécialisés sur le secteur des travaux dans le bâtiment qui a conçu  et développé un socle technologique unique composé de plateformes web, outils et services numériques vendus sous forme de licences aux TPE/PME du bâtiment et aux acteurs de la rénovation et services associés.

Nouvelle carte d’identité pour le secteur du BTP

Nouvelle carte d’identité pour le secteur du BTP

Nouvelle carte d’identité pour le secteur du BTP par Philippe Dresto

Nouvelle carte d’identité du BTP : la carte professionnelle d’identification

C’est quoi  la nouvelle carte d’identité pour le BTP?

Nouvelle année, nouveau dispositif !

Pour lutter contre le travail illégal dans le bâtiment, le gouvernement met en œuvre la carte d’identité du BTP. Elle devrait concerner tous les salariés de toutes les entreprises du bâtiment et des travaux publics. Pour Jacques Chanut, Président de la FFB, qui s’est exprimé sur RTL le 4 janvier 2017 sur le sujet, « l’idée était de trouver un système pour savoir qui est qui sur un chantier. Il y a une multiplicité de contrats qui existent, des CDI, des CDD, des intérimaires… ». Il ajoute que cette carte, plus qu’une carte de crédit, sera avant tout « une carte d’identité professionnelle ». Selon lui, il est difficile d’estimer la place et le coût de la fraude, mais il estime qu’il y a « autant de travailleurs détachés légaux que d’illégaux ».

Dans le détail, cette carte est munie d’un QR code et est personnelle à chacun des salariés exerçant sur un chantier. L’ambition est de faciliter le travail des inspecteurs du travail. Ces derniers pourront désormais identifier chacun des ouvriers pour vérifier la régularité de leur situation et détecter les cas de fraude. Cette carte peut s’apparenter à une autorisation d’exercice de sa fonction délivrée dans un secteur particulièrement touché par le travail illégal.

Il semble que cette carte ne soit pas totalement une réelle nouveauté. En effet, une carte professionnelle existait déjà pour les ouvriers de ce secteur, le vrai souci aujourd’hui est l’absence totale de contrôles. Des ouvriers du secteur témoignent « Je n’ai pas été contrôlé une seule fois en trente ans, et je suis sur des gros chantiers ». Alors est-ce que cette nouvelle carte va changer les choses ?.

La nouveauté réside dans la mise en œuvre d’une vraie base de données qui interface l’ensemble des données et qui devrait permettre une identification rapide et efficace. Ainsi les contrôles en seront facilités, ce qui devrait les multiplier…

Nouvelle carte d’identité : Carte Professionnelle BTP

Carte Professionnelle BTP Crédit : Copyright Imprimerie Nationale

Tout salarié accomplissant, dirigeant ou organisant, même à titre occasionnel, accessoire ou secondaire, des travaux de BTP, quel que soit son contrat de travail : CDD, CDI, intérimaire ou contrat de détachement d’une entreprise étrangère.

Quelles sont les entreprises concernées

Cette obligation s’applique à tout employeur : entreprises de BTP ou de travail temporaire, établies en France ou à l’étranger, employeurs établis à l’étranger qui détachent des salariés en France ou entreprises ayant recours à des salariés détachés intérimaires.

Cependant, l’obligation ne concerne pas :

  • certains professionnels présents sur les chantiers : architectes, diagnostiqueurs immobiliers, métreurs, coordinateurs en matière de sécurité et de protection de la santé, chauffeurs et livreurs,
  • les salariés commerciaux et des services supports des entreprises (gestion de la paie, gestion des risques, maintenance informatique, prévention et sécurité, service achat et approvisionnement, gestionnaire des stocks, etc.), même s’ils sont présents en permanence sur un chantier,
  • les stagiaires, à condition que leur tuteur soit en capacité de présenter tout document attestant de leur qualité de stagiaire.

La nouvelle carte BTP doit remplacer l’ancienne carte BTP délivrée par les caisses Congés Intempéries BTP, qui deviendra invalide.

Alors, la fin du travail au noir ?

La nouvelle carte d’identité sera obligatoire à partir de juin 2017. Ce nouveau dispositif concernera à terme près de 2 millions de salariés et 500.000 entreprises. Cette carte coute individuellement 10.8 euros. Elle sera financée par les employeurs qui pourront, eux aussi, avoir accès aux informations dans le cadre d’une plateforme numérique.

Dans le cas où un salarié ne serait pas en mesure de présenter sa carte, l’employeur risquerait jusqu’à 2000 euros d’amende.

La France lutte depuis des années contre le travail illégal. Les sujets de travail déporté sont également récurrents ces dernières années, pintés du doigt, comme étant des perturbateurs de la concurrence. D’après une étude de l’Agence Centrale des Organismes de Sécurité Sociale (ACOSS) menée en 2014, une entreprise contrôlée sur sept a eu recours au travail dissimulé, soit 8% des salariés.

Il s’agit de 25% des entreprises d’Ile-de-France, qui représente 20% de l’activité du bâtiment en France. Une politique de contrôle s’impose…

Quelles perspectives ?…

57.300 contrôles ont été effectués en 2014, 38% d’entre eux ont concerné le BTP, 15.300 infractions ont été relevées pour travail illégal. Les contrôles accrus ont par la même occasion permis de faire augmenter le montant des redressements à hauteur de 460 millions d’euros en 2015, selon l’Acoss.

L’apparition de la carte d’identification professionnelle dans le BTP marque une nouvelle étape dans le plan national de lutte contre le travail illégal.

Le gouvernement souhaite néanmoins aller plus loin. Le premier ministre, qui considère que le projet de l’UE est « abîmé par la fraude au détachement » a déclaré vouloir combattre ce fléau « à l’échelle de l’Europe, avec le concours de nos partenaires ». « Soit nous parvenons à lutter efficacement ensemble contre les abus en matière de détachement des travailleurs, soit c’est le principe même de libre circulation qui sera sapé dans ses fondements », a-t-il ajouté. Il propose une révision des règles de la directive européenne de 1996 qui traite des travailleurs détachés, ceux-là même évoqués précédemment.

Comment obtenir la nouvelle carte d’identification du BTP

Pour réaliser une demande carte d’identification professionnelle (ou carte BTP), un site dédié a été mis en place. Chaque entreprise doit créer un compte pour être identifiée et fournir un certain nombre de renseignements.

carte BTP carte d'identification professionnelle

Cliquez sur l’image pour accéder au site carte BTP

Texte de référence – Code du travail

Page 1 sur 1112310>>

Pin It on Pinterest

Shares