Comment choisir son logiciel BIM (2ème partie) les 6 critères à prendre en compte par Rodolphe Degandt RPE

Comment choisir son logiciel BIM

Je vous propose 6 critères d’évaluation permettant de vous aider à choisir le logiciel BIM adapté à vos besoins.
Par choix les logiciels sélectionnés dans le classement sont tous compatibles avec le format IFC (même si ce format n’est toujours pas la panacée).

  1. La popularité du logiciel, classement  réalisé suivant le volume de recherche internet en France en 2016. Ce critère est essentiel, car les projets BIM nécessitent des échanges entre différents acteurs, plus le logiciel est connu ou utilisé plus les échanges seront simplifiés. Il est toujours plus facile de communiquer en parlant la même langue.
  2. L’interopérabilité ou la capacité du logiciel à échanger avec les autres logiciels BIM du marché, mais aussi vos logiciels de gestion de projet ou Workflow. Ce critère peut permettre de corriger un popularité faible.
    Également sur quelle machine le logiciel peut fonctionner PC sous Windows 32/64 bits, MAC OS.
  3. L’ensemble des fonctionnalités proposées. Que fait le logiciel en plus des modélisations 2D et 3D, estimations du coût, planification de la construction, détection de conflits, analyses énergétiques…
  4. L’ergonomie que j’ai associée au temps de prise en main et au besoin de formation au logiciel BIM.
  5. Les ressources complémentaires disponibles, catalogue d’objets disponibles et compatibles avec le logiciel, tutoriels vidéos et le support client, souvent appelé Contrat de Service.
  6. Le tarif à l’achat ou par abonnement.

1. Le choix du logiciel BIM en fonction de sa notoriété

N°1 en Notoriété : Revit

2. La sélection par l’interopérabilité

Le critère d’interopérabilité permet de vérifier si le logiciel BIM est compatible avec d’autres logiciels et avec quels formats de fichiers.
L’important ici est donc de vérifier que le logiciel que vous souhaitez acquérir (et ce n’est pas un vain mot comme vous le lirez dans le critère prix) sera utilisable facilement avec vos autres logiciels et objets BIM :

  • Les différents formats de fichiers pour les données BIM
    • IFC ou IFCXML et IFC 4
    • BCF, IFD ou IDM
    • gbXML
    • DXF/DWG and 3D DWG
    • PDF
    • 3DS
    • JPG, TIFF, BMP, PNG
    • RVT (Revit)
    • CityGML
  • La compatibilité avec d’autres logiciels
    • Excel
    • Word
    • Crystal Reports

 

Comment choisir son logiciel BIM

Modélisé avec Revit, rendu dans Man et V-Ray

3. Les fonctionnalités avancées

Pour faire son choix, il est nécessaire de faire la liste de vos besoins et attentes vis-à-vis de votre futur logiciel BIM. Afin de vous guider, voici quelques-unes des fonctionnalités avancées que l’on peut aujourd’hui trouver :

  • Conception architecturale : visualisation de conception 3D, outil de conception de modèles à forme libre, travail en perspective, effets de rendu cloud ou raytracer, planification de site, outils de nuages de points (relier les points numérisés d’un relevé laser), regroupement automatique de pans, modélisation du terrain, des plantes…
  • Ingénierie et fabrication MEP : convertisseur de conception en fabrication, intégration de la documentation de fabrication, conception et documentation (HVAC, électrique, plomberie…), regroupement de collaboration avec les architectes et ingénieurs structure
  • Ingénierie de structure, connecteurs d’armature, gestionnaire des contraintes d’armature, répartition d’armature variable, scission des poteaux, amélioration des fondations structurelles, analyse de gravité, affichage partiel de structure…
  • Construction : modélisation de la construction, coordination de la construction Fabrication de construction pour l’ingénierie structure ou MEP….
  • Estimation énergétique : utilisation de blocs thermiques en fonction de scénarii d’occupation
  • Formats d’échange (voir interopérabilité)

4. L’ergonomie du logiciel

  1. Allplan de Nemetschek, 2 jours de formation minium. Certainement le plus simple et intuitif pour démarrer dans la modélisation.
  2. ArchiCAD de Graphisoft, moins simple que Allplan, ArchiCAD nécessite 3 jours de formation pour maitriser l’ensemble de ses fonctionnalités/
  3. Sketchup Pro et Tekla structures de Trimble, comme ArchiCAD, une initiation de 3 jours est conseillée pour ces logiciels.
  4. Revit Architecture d’Autodesk, parmi les logiciels les plus complets, il est aussi le plus complexe à maitriser. 5 à 6 jours de formations seront utiles pour l’exploiter au mieux. Des modules de formation de 12 jours assurent une maitrise totale.
  5. AECOSim Building Designer et AECOsim Energy Simulator de Bentley, peu de formation disponible en France sur ce logiciel.

5. Classement logiciels BIM par ressources complémentaires

Les catalogues objets

Pour ce critères, il est important de vérifier quels formats d’objets acceptent votre logiciel BIM. Vous profiterez ainsi des généreuses bibliothéques existantes au format IFC ou 3DS en complément des formats spécifique de Revit, ArchiCAD, Sketchup ou Allplan

Plusieurs sites proposent des  bibliothèques d’objets BIM en fonction des formats de fichiers, des logiciels utilisés ou des fabricants :

Sources en ligne d’objets BIM 3D
Arcat un classement par catégorie de produits, plutôt pratique
Autodesk Seek la base pour Revit et AutoCAD
BIM Object 40 000 objets pour 500 marques
BIM Stop tri par fabricant, format ou logiciel
BIM Store on vous prend pour une girafe ?
BIM&CO, jolie plateforme avec sa version française
BIMcatalogs, catalogue d’objets 3D  par fabricant, inscription gratuite, mais obligatoire
DatBIM inscription gratuite, mais obligatoire
MEP Content, 3000 objets techniques
Modlar une des références, facile à utiliser et plus de 7000 objets
NBS National BIM Library, moteur de recherche par format de fichier ou par logiciel
Polantis, bon c’est encore pour Autodesk…
RevitCity, le nom parle tout seul
SmartBIM
SpecifiedBy
Traceparts, du très lourd, accès par catalogues des fabricants

 

Classement des logigicels en fonction du catalogue d’objets 3D

  1. Revit et AutoCAD avec 16 sites fournissant des objets BIM et 5224 objets sur NBS, juste 68000 fichiers disponibles sur Autodesk seek !
  2. ArchiCAD avec 10 sites et 1021 objets sur NBS
  3. Sketchup 9 sources.
  4. Allplan 4 fournisseurs.
  5. Vectorworks 959 objets sur NBS
  6. AECOSim 946 objets
  7. Tekla 123 objets sur NBS

Les ressources vidéos

Pour la mesure des ressources vidéos, je me suis basé sur le nombre de résultats disponibles sur Youtube  pour les tutoriels disponibles en français pour chaque logiciel. Voici le classement et le lien avec le texte de la recherche effectuée « nom du logiciel bim + tutoriel/tutorial + français »

  1. Sketchup pro tutorial français 119 000 vidéos
  2. Revit 6590 vidéos
  3. Archicad 2720 vidéos
  4. AECOSim 1950 vidéos
  5. Allplan 625 vidéos

 

6. Les tarifs par ordre croissant des BIM softwares

  1. SketchUp Pro + Layout à 665 € et 775 € avec l’assistance premium. Offre pour les professeurs et étudiants à 49 $ !
  2. Archicad start 2016 avec un premier prix dans la gamme de Graphisoft à 1990 €.
  3. Vectorworks standard à 1800 € HT, dégressif dès la 2ème licence. La version architecture est à 2600 € HT + Renderworks à 490 €.
  4. Revit abonnement annuel : 2180 € HT. 2465 € avec le service d’assistance avancée, d’ou l’intérêt d’investir dans une formation logiciel BIM prise en charge.
  5. AECOsim Building Designer disponible sur le site de Bentley à 5094 $
  6. Archicad 19 se trouve à l’achat pour 1 licence à 5970 € et avec le service assistance pendant 24 mois à 7420 €
  7. Allplan Architecture 2016 1 licence monoposte à 5989 € HT + 1 an de Maintenance 1380 €

 

En conclusion : Mais alors quel logiciel BIM choisir ?

Pour sa notoriété, ses fonctionnalités et ses ressources, Revit est mon favori, mais son coût annuel le rend coûteux à l’usage.
Pour démarrer avec un logiciel BIM de qualité ArchiCAD start ou Sketchup Pro sont de très bons outils.
Alors comment choisir son logiciel BIM : à vous de faire votre choix en fonction de vos besoins, mais aussi du logiciel déjà utilisé par vos partenaires pour assurer une parfaite compatibilité, la clé d’un projet BIM est de faciliter les échanges et cela passe par un langage commun.

Avant d’acheter vous pouvez vous essayer à la modélisation avec la version gratuite de Sketchup ou les version d’essais gratuites.
Dans les prochains articles nous réaliserons les tests des différents logiciels avec des professionnels utilisateurs avertis qui nous donneront leurs avis.

 

Comment choisir son logiciel BIM
Note 4.8 Votes 47

Pin It on Pinterest

Shares