5 clés pour un emailing efficace infographie

5 clés pour un emailing efficace infographie

5 clés pour un emailing efficace infographie – Rénovation Plaisir Energie RPE – Mise à jour 27 janvier 2016

5 clés pour un emailing efficace

Solution de marketing direct toujours aussi utilisée en France avec ses 26 millions d’utilisateurs et 68 millions de boîtes aux lettres (Médiamétrie). Voici 5 clés pour un emailing efficace, c’est à dire que votre email soit délivré, ouvert et cliqué. Il va falloir rassurer et se démarquer parmi les 14.600 emails par an reçus par chacun d’entre nous. Les contenus des e-mails se répartissent ainsi :

type-emails

 

  • 50% de newsletters,
  • 17 % d’entre eux sont de simples notifications en provenance de réseaux sociaux,
  • 13 % sont des offres commerciales,
  • 20 % sont de « vrais » e-mails de contacts physiques que l’on connaît.

En entreprise, les volumes sont bien supérieurs. Chaque utilisateur en entreprise reçoit par jour 72 e-mails, et en envoie 33. Parmi les e-mails reçus 8,3 sont des messages commerciaux (Radicati Group / SNCD). Ce courrier électronique se lit et s’écrit d’abord sur les ordinateurs, fixes ou portables. Mais il ne faut pas négliger la place croissante des smartphones (qui équipent déjà 20 millions des plus de 15 ans), sur lesquels les utilisateurs consacrent 1/5 de leur temps à gérer leurs mails, en particulier en mettant à la corbeille ceux dont l’émetteur ou l’objet ne leur paraît pas valoir une ouverture…

Infographie : Les chiffres clés et statistiques emailing B2B :

  • Taux d’ouverture moyen : 13.30%
  • Taux de clic moyen en prospection BtoB : 0.90%
  • Les envois se font en masse le jeudi alors que le lundi est le meilleur jour en taux d’ouverture ?

emailing B2B chiffres clés

Les 5 clés pour un emailing efficace

Le fichier des destinataires, l’enveloppe de l’email, le message, la forme et le méthode de diffusion.

1. Un fichier ciblé, de qualité et actualisé

Identifier clairement votre cible par des critères personnalisés ou par sa typologie.
A qui doit s’adresser votre message mais surtout à qui sera t-il utile.
Il faut définir les critères de votre cible (géographique, taille de l’entreprise, activité, chiffre d’affaires, forme juridique…), et identifier dans ces entreprises qui est le décideur ou le prescripteur ( le dirigeant, le responsable commercial ou marketing, le responsable des achats, le technicien qui proposera votre solution à son décideur…).
Vous pouvez aussi identifier et segmenter votre cible en fonction de la typologie. Adressez-vous votre e-mails à un client, un prospect, un nouvel abonné à votre newsletter…

La qualité du fichier est tout aussi primordiale.
Même si vous achetez un fichier « brut » sur internet pour quelques centaines d’euros, vous devrez le traiter avant de l’utiliser. Les critères les plus important pour un fichier de qualité :

  • La couverture de votre fichier, quel pourcentage de votre cible idéale est dans votre fichier.
    Par exemple vous ciblez les mairies, 33.000 en France et vous avez un fichier de 2000 contacts, votre taux de couverture est de 6%.
  • La fraîcheur et la profondeur des données, les emails et les noms de vos contacts ne sont plus tous bons, on considère qu’un quart des données changent chaque année. La profondeur des contacts correspond au nombre de contacts différents dans une même entreprise, l’idéal est d’avoir les différents contacts de la chaîne de décision.
    Reprenons notre exemple, vous avez 2.000 contacts email de mairies, mais vous souhaitez contacter les services techniques, combien de vos contacts sont en adéquation avec votre réel interlocuteur.
  • Le nombre d’informations, en complément de l’email avez-vous le nom, le prénom, la fonction, le téléphone directe du contact, quelles informations avez-vous sur la société. Autant de données qui vous permettent de mieux segmenter et donc de personnaliser votre message pour augmenter les chances d’être lu par la bonne personne.

Mettre à jour en permanence votre fichier  e-mails
Elément clé de la réussite de vos campagnes d’emailing, mettez à jour à chaque envoi votre fichier pour un bon taux de délivrabilité et le respect des envies de vos contacts, un contact qui se désabonne de votre emailing ne doit pas en recevoir d’autre. Tous les contacts en hardbounce (pour faire simple les emails invalides) doivent être corrigés ou supprimés de vos campagnes.

2. Les informations de votre email (ou enveloppe)

Les éléments de l’enveloppe sont essentiels pour un votre taux d’ouverture, car ces informations sont les seules visibles dans le server mail ou sur un smartphone. Ces informations permettent également de réduire les risques de voir votre email atterrir dans les indésirables (les SPAM)

  • L’email expéditeur,mon conseil est d’éviter à tout prix les email générique ou impersonnel. Evitez donc les contact@ ou info@, et les @gmail.com, @yahoo.fr ou autre. Votre email est personnel. Deux bonnes pratiques, soit vous envoyez avec votre email professionnel nom.prenom@masociete.fr, soit vous créez un email spécifique mais humanisé pour vos opérations d’emailing.
    Par exemple l’email commercial de ventreprivée.com est cderostand@venteprivee.com
  • Le nom de l’expéditeur, c’est le premier élément qui s’affiche dans une boîte mail, il est donc essentiel.
    Exemple pour venteprivée.com :  Cécile de Rostand
  • L’objet de  l’email, en 30 à 50 caractères maximum il doit capter l’intérêt de votre destinataire. C’est lui qui donne envie ou non d’ouvrir votre email. L’objet peut lui aussi faire l’objet de blocage par les anti-spams. L’usage de certains mots « aguicheurs » sont à proscrire comme gratuit, pas cher…
  • Le poids total de l’email. Il doit être compris en 70 et 195 ko, privilégiez les format .gif pour vos images (ou ne mettez pas d’image)

3. Un message adapté à votre cible

  • Une promesse adaptée. Un message doit concerner votre cible. Votre contenu doit clairement correspondre à une attente, une question, un besoin de votre cible. Il doit immédiatement comprendre pourquoi il reçoit cet email de votre part.
  • Inciter à l’action, un email est interactif il doit proposer à votre cible d’agir ou plutôt d’interagir avec vous. Les choix sont ici très nombreux et fonction de votre offre, cliquez pour lire l’article complet, lire une vidéo, s’inscrire à un événement, participer à un jeu-concours, ou plus communément profiter d’une offre promotionnelle.
  • Apporter la preuve de votre promesse. Rassurer votre contact, apportez par exemple la preuve de votre offre par des témoignages clients. Mais à minimum rassurer simplement en vous identifiant clairement.
  • Un design simple, des images, des cadres, un fond de rêve,  des couleurs… et bien cela dépend. Vous vous adressez à des particuliers, soyez « sexy », vous vous adressez à des entreprises soyez sobre. L’email B2B est le plus souvent un simple message texte avec un lien cliquable, alors que l’email B2C est une série de belles images cliquables. Pourquoi ? dans 77% des cas une messagerie professionnel n’affiche pas les images en premier niveau, c’est à dire sans cliquer sur « télécharger ou afficher les images ».

4. La diffusion

Je ne vais parler ici des solutions techniques pour envoyer votre campagne d’emailing (je prépare un article dédié à ce sujet), mais si l’anglais ne vous pose pas « trop » de soucis vous pouvez essayer mailchimp en version gratuite. La question traitée ici est à quel moment envoyer sa campagne d’emailing ? Voici des conseils très génériques, qui devront obligatoirement être vérifié par vos propres tests.

En B2C :

  • tous secteurs : le lundi matin,
  • Femmes / Enfants : le lundi matin et le mercredi (non non ce n’est pas sexiste),
  • Luxe : le mardi, le vendredi et le dimanche,
  • Tourisme : le lundi, le vendredi et le dimanche,
  • Ventes privées : tous les jours, sauf le mardi et le samedi.

En B2B, le choix du jour en fonction du secteur d’activité (étude réalisée par Experian CheetahMail) :

quand envoyer une campagne emailing

Vous pouvez cependant tirer partie de cette étude sur les flux de campagne B2B (observatoire de l’emailing BtoB)

  • 42% des emailings sont envoyés avant 10h
  • 1/3 sont envoyés le mardi

5. Accueillir, Tester avant de diffuser en masse

A cette étape le message est délivré, le destinataire a ouvert votre email et il vient de cliquer sur votre lien d’action… ce n’est pas le moment de le décevoir ! L’endroit où il arrive doit être en cohérence avec le lien cliqué, détailler l’offre, convaincre et rassurer pour vous permettre de transformer votre visiteur en prospect ou même en jeune client. La bonne pratique consiste à créer une landing page, c’est à dire une page internet dédiée à recevoir les liens de votre email. Ce choix a aussi l’avantage de vous permettre d’avoir des statistiques très précises sur la performance de votre campagne.

La méthode que je conseille est de réaliser des tests A/B(C/D/E) en essayant de combinaisons différentes entre objet, contenu, date d’expédition. Et croyez moi cela fonctionne parfaitement en prenant peu de temps puisqu’il s’agit de faire quelques variations sur une base commune.

Faire des tests est indispensables et efficace.
Exemple de l’évolution des performances d’une série de tests d’une campagne que j’ai réalisé avec un fichier de 17.000 contacts hôtel acheté en ligne :

5 clés pour un emailing efficace

Infographie : 5 clés pour un emailing efficace

5 clés pour un emailing efficace infographie

En conclusion, les 5 clés pour un emailing efficace sont un fichier ciblé et qualifié des destinataires, une enveloppe anti-spam, un contenu en cohérence avec votre cible, un design adapté et une méthode de diffusion testée.

 

Merci de vos retours, remarques et avis en commentaire.

Mots-clés pour un référencement rapide sur Google

Mots-clés pour un référencement rapide sur Google

Quels mots-clés pour un référencement rapide sur Google ?

Lors de mes formations auprès d’entrepreneurs du bâtiment, revient souvent la question du référencement des sites sur les moteurs de recherche. Vous souhaitez lancer ou booster rapidement votre site ?
L’achat de mots-clés pour un référencement rapide sur Google est une très bonne solution.

Le référencement payant ou SEA (Search Engine Advertising) commence souvent par l’achat de mots-clés. Le référencement de ces mots-clés donnent de la visibilité à votre site internet (et peut-être même à vos offres…).  Google a de nombreuses sources de revenus, mais une de leurs ressources les plus lucratives est les annonces Adwords. Elles apparaissent à côté des résultats de recherche, pour des mots-clés spécifiques.

Pour réaliser vos campagnes de publicité avec l’achat de mots clés, vous allez utiliser le service AdWords de Google.

Quels mots-clés payants choisir pour dynamiser votre visibilité

Pour moi le choix des mots-clés à acheter doit se faire en fonction de 3 critères indissociables :

1. La Popularité des mots-clés

La popularité du mot-clé correspond au nombre d’internautes qui utilise ce ou ces mots dans leurs recherches sur Google.
Google Adwords permet d’estimer la popularité pour chaque mot-clé (gratuitement). Alors n’hésitez pas à en essayer et à en essayer encore.

Vous n’avez pas trop d’idées de mots-clés : saisissez en un et cliquez sur plus, Google vous propose une série de mots liés.
Attention : évitez les termes anglais qui vous sont proposés.

Exemple avec le mot clé « travaux rénovation ». Il génère 320 recherches Google par mois, alors que « travaux de rénovation » en génère 1300. Le choix va être simple.

Mots-clés pour un référencement rapide sur Google

2. La cohérence des mots-clés avec le contenu que vous proposez

La cohérence du mot clé avec ce que vous avez à offrir au visiteur. Rien ne sert de payer pour faire venir un nouveau visiteur sur votre site et qu’il reparte immédiatement. Il sera totalement déçu par votre offre sans rapport avec votre annonce. On est dans le bâtiment… vous jetez l’argent par les fenêtres.

Dans l’exemple du point 1, on remarque aussi qu’un mot-clé doit le plus possible correspondre à la recherche naturelle de l’internaute. La clé de la rentabilité est là. Plus la demande de l’internaute est précise et en rapport avec vos produits, plus vous capterez de visiteurs utiles. Avec des mots génériques vous aurez du traffic… mais pas de prospect ni de client.

Il faut donc privilégier la qualité de vos mots-clés et éviter les mots génériques. Il ne sert à rien de chercher à référencer votre site sur le mot-clé « travaux rénovation » ou « devis fenêtres ».

Pour être concret, mettez vous à la place de vos clients. Demandez à vos amis, votre famille ce qu’ils écrivent dans Google pour trouver une entreprise comme la votre. Ces mots-clés sont les meilleurs. Vous vendez et posez des fenêtres à Montreuil, Changez « devis fenêtre » par « Vitrier à Montreuil » (popularité de 480)

Quels concurrence Mots-clés pour un référencement rapide sur Google

 

Les outils gratuits et astuces pour choisir vos mots-clés

4 outils gratuits vous proposent de générer des mots-clés à partir d’un premier mot-clé :

Etudiez les sites de vos concurrents

Pensez également à analyser les titres de pages et les balises META de vos concurrents directs. Cela vous permet de vous faire une idée des mots-clés exploités par les acteurs de votre domaine d’activité.

Conseil pour avoir une vue globale sur les balises de vos concurrents : utiliser un logiciel « crawler » (robot d’indexation) du type de Screaming Frog. Un logiciel très pratique et simple d’utilisation (version gratuite pour windows, mac et ubuntu). Une fois le logiciel ouvert saisissez l’url principale du site internet ou du blog concurrent. Vous allez découvrir en une seule action l’ensemble des balises titres et métas descriptions utilisés (et vous en inspirer).

Par exemple ce blog est un « blog sur la rénovation », je saisis dans le moteur de recherche Google « blog sur la rénovation ».
Le site qui ressort en premier est « http://grangedegabillou.over-blog.com/ », je lance donc le crawl du site pour découvrir ses titres et descriptions :

concurrence Mots-clés pour un référencement rapide sur Google

Simple à comprendre, presque toutes les pages du site (126 pages au total) ont dans la balise titre le mot « rénovation ». On retrouve le mot « rénovation » également dans les métas descriptions. A noter que toutes les pages ont des balises renseignées. Ce qui est essentiel pour un référencement efficace sur Google.

Astuces

Une astuce, variez l’ortografe, l’autographe, l’ortaugraphe de vos mots-clés, et les fautttes de frapppes aussi, ainsi que les versions avec ou sans accent.

Dernier outil gratuit Google Tendances, il permet de découvrir pour une zone géographique donnée l’évolution d’une requête de recherche. Un bon moyen de connaître la tendance de votre marché sur les recherches internet.

tendance marché travaux rénovation

3. Le prix des mots-clés pour un référencement rapide sur Google

Le niveau de concurrence sur le mot-clé à acheter détermine le niveau des prix des enchères de Google.

Pour déterminer le prix de vos mots-clés il va vous falloir tester.
Commencez par fixer un premier budget test, par exemple 100 €. Ajoutez vos mots-clés, écrivez votre annonce, attendez la validation Google et lancez votre test.
En fonction du retour de votre test vous changerez vos enchères, vos mots clés et peut-être aussi votre annonce. L’important ici est de surveiller très régulièrement votre campagne pour l’ajuster car la concurrence change elle aussi en permanence.

Des mots-clés moins chers et les plus efficaces

Un moyen que j’utilise pour les campagnes Adwords consiste à éviter les mots-clés génériques « rénovation » ou « travaux rénovation », qui sont soumis à une forte concurrence. Bien souvent, ils sont les plus chers et le plus souvent peu cohérent avec votre contenu. Par contre une expression plus longue sera abordable et plus ciblée. On parle de travailler la longue traîne.

En conclusion

Pour générez du traffic utile vers votre site, achetez des mots-clés « longue traîne », moins chers et plus performants, utilisez le trio popularité, cohérence et prix. Analysez la concurrence Et testez, vérifiez modifiez votre campagne d’annonces sur Google.
En complément démarrer ou développer votre référencement naturel (SEO), plus lent mais à mon sens plus durable et bien sur plus rentable à long terme.

 

Merci de vos commentaires et partages sur cet article « Mots-clés pour un référencement rapide sur Google »

 

Report du Colloque QualiConditionnalité et Crédit Foncier

Report du Colloque QualiConditionnalité et Crédit Foncier

Report du Colloque QualiConditionnalité et Crédit Foncier

A la suite des attentats meurtriers commis à Paris et à Saint-Denis endeuillant la France toute entière, l’Association QualiConditionnalité et le Crédit Foncier expriment leur immense tristesse et leur entière solidarité à l’égard des familles des victimes et des blessés. 

Dans ce contexte exceptionnel l’Etat avec l’accord de l’AMF a décidé le report du salon des maires.

A deux jours du colloque annuel QualiConditionnalité qui devait se tenir le 18 novembre Porte de Versailles, nous avons pris la décision de reporter cet événement le 2 juin 2016.

Inscription au colloque Qualiconditionnalité du 2 juin 2016

Nous vous remercions pour votre compréhension.


Association QUALICONDITIONNALITÉ

label cop21 paris 2015L’association QualiConditionnalité est porteuse du label COP21 Paris 2015.

L’Association QualiConditionnalité est composée d’acteurs de la filière bâtiment, d’usagers et de collectivités locales, œuvre en faveur de la facilitation et de la massification des travaux de rénovation.

L’Association, créée en 2012, s’est imposée comme un acteur de l’animation des territoires pour la rénovation, notamment énergétique.

Face à la multiplicité des intervenants, à la complexité des procédures administratives et à la profusion d’informations sur cette préoccupation actuelle, elle apporte son soutien pour informer, guider et mettre en œuvre la massification de la rénovation, énergétique ou non, face à un parc immobilier énergivore.

L’Association intervient comme un relai en matière de communication afin de sensibiliser, informer et accompagner les particuliers dans leurs démarches ainsi qu’en matière de mise en œuvre des critères d’éligibilité des professionnels à l’éco-conditionnalité, ouvrant aux particuliers le droit à des aides de l’Etat Les actions de

QualiConditionnalité, véritable think tank, est un lieu de réflexion indépendant et un centre documentaire et de ressources partagées.  QualiConditionnalité est aussi un laboratoire de montage et de déploiement d’actions tests pour valider leur caractère éthique, responsable, duplicable et efficace selon des modèles économiques transparents avec des contributions privées et/ou publiques.

Page 20 sur 25<<10192021>>

Pin It on Pinterest

Shares